Fonds de dotation

Accueil-Actualités-L’étudiante & les Frelons, le roller hockey au top

L’étudiante & les Frelons, le roller hockey au top

publié le 07/07/2016

Manon Violette, ingénieure-apprentie de Grenoble INP-Pagora, fait partie de l’équipe des Frelons de Varces, récemment sacrée championne de France de Nationale 3 en roller hockey.

frelons-championsDurant le dernier week-end de mai 2016, l’équipe N3 de roller hockey de Varces, les Frelons, a offert à son club son premier titre de champion de France, en remportant la finale qui l’opposait à Nice. Une belle victoire qui lui a valu de recevoir, le 9 juin, la médaille de la Ville de Varces en récompense de sa persévérance et de son efficacité. Dans cette équipe, une jeune femme occupe le poste de gardien de but : Manon Violette, élève-ingénieure en première année à Grenoble INP-Pagora, qui nous fait part de son expérience.

manon-violette2Depuis combien de temps jouez-vous au roller hockey ? Pourquoi avoir choisi ce sport plutôt méconnu et majoritairement masculin ?
J’ai commencé en 2003 à l’âge de 10 ans. J’ai découvert ce sport à l’école primaire : un entraînement de roller hockey avait lieu en même temps que la séance de judo que je pratiquais à ce moment-là. Mes parents m’ont incitée à essayer et j’ai tout de suite accroché. Dans le club, régnait une ambiance familiale et conviviale qui nous a plu, à ma famille et à moi. J’ai continué une saison de plus, puis une autre et ainsi de suite. J’ai commencé comme joueuse puis basculé au poste de gardien de but en 2005 pour ne plus jamais le quitter. Bien que le roller hockey soit un sport majoritairement masculin, il est maintenant courant de retrouver des filles dans les équipes, que ce soit en jeunesse ou en senior, grâce à l’avancée de la mixité. Cela fait maintenant quatre ans que les femmes sont autorisées à jouer dans les équipes masculines de n’importe quelle division. Il existe en parallèle un championnat exclusivement féminin.

Seule femme de l’équipe, quels atouts lui apportez-vous à votre avis ?
Il faut savoir que les garçons m’ont très bien accueillie cette année et m’ont considérée comme un coéquipier. J’étais donc très à l’aise bien qu’étant la seule femme. Mais je pense avoir tout de même apporté du calme, de la pondération, un peu d’organisation et… de finesse dans cette équipe d’hommes.

Vous êtes apprentie-ingénieure en 1re année à Grenoble INP-Pagora : dans quelle entreprise faites-vous votre apprentissage ?
J’effectue mon apprentissage au sein de l’entreprise pharmaceutique Galderma (Alby sur Chéran, près d’Annecy), dans le service Développement Packaging.

Comment parvenez-vous à concilier votre formation d’ingénieur par alternance et votre pratique de ce sport de haut niveau ?
Pour réussir au mieux cette première année en alternance, j’ai décidé de revoir mes objectifs sportifs. J’ai ainsi mis entre parenthèses mes objectifs internationaux et diminué le nombre d’entraînements par semaine. En outre, je me suis désengagée de mon équipe féminine pour avoir plus de week-ends libres. Je pense avoir trouvé le bon équilibre en m’entraînant deux à trois fois par semaine, plus les matchs le week-end, ainsi que les entraînements des enfants que je gère le samedi. J’ai aussi la chance de pouvoir m’entraîner lorsque je suis en entreprise, dans le club local (Seynod). J’ai donc pu réussir ma saison sportive et scolaire avec ce rythme !

La pratique de ce sport d’équipe vous aide-t-elle dans vos études et dans l’acquisition des compétences d’ingénieur ?
Pratiquer le roller hockey à un haut niveau m’a principalement appris à vivre en groupe, quelques soient les caractères des gens. Occuper le poste de gardien de but – ce qui est pratiquement un sport dans un sport – nécessite d’être calme, de prendre sur soi, de relativiser et d’avoir un bon mental. Ce sont de bonnes compétences pour réussir en tant qu’ingénieur.  De plus, pratiquer ce sport en parallèle de mes études m’a aidée à devenir organisée, rigoureuse et déterminée. Et jouer au milieu des hommes m’a sûrement rendue plus courageuse et persévérante. Ce sont tous ces éléments qui me permettent de réussir dans mes études, le monde du travail et la vie de tous les jours.

Quel est le prochain titre que votre équipe de roller hockey ambitionne de décrocher ?
Avec ce titre de champion de Nationale 3 décroché avec les Frelons de Varces, nous allons évoluer dans la division supérieure la saison prochaine. Décrocher le titre de champion de N2 semble compliqué mais l’objectif sera de décrocher la qualification en phases finales. À voir si la symbiose restera la même au sein de l’équipe et si nous réalisons une aussi belle saison que cette année.

partager sur facebook sur twitter par mail imprimer