Fonds de dotation

Accueil-Actualités-Julien Bras à l’Institut Universitaire de France

Julien Bras à l’Institut Universitaire de France

publié le 25/05/2016

Il est nommé membre junior de l’IUF à compter du 1er octobre 2016, pour une durée de cinq ans.

PAG_car-jbras-iufL’Institut Universitaire de France (IUF) a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité. Il désigne un ensemble d’enseignants-chercheurs (membres juniors et seniors) sélectionnés par un jury international pour la qualité exceptionnelle de leurs recherches bénéficiant d’une décharge à hauteur de deux tiers de leur charge d’enseignement, d’une prime et d’une dotation budgétaire.

Le statut de membre junior est destiné à « de jeunes enseignants-chercheurs, professeurs ou maîtres de conférences, dont la qualité est exceptionnelle et qui sont dans une phase de création pendant laquelle ils ont besoin d’être déchargés partiellement de leurs cours et de certaines obligations administratives ». Élus pour cinq ans, les membres sont placés en position de délégation auprès de l’IUF mais demeurent dans leur université d’appartenance. Ils doivent contribuer au rayonnement scientifique local, national et international. Un rapport d’activité leur est demandé à mi-parcours et à l’issue de leur délégation.

julien-bras3Ancien élève de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Toulouse (ENSCT), Julien Bras a soutenu une thèse de doctorat à l’Institut National Polytechnique de Toulouse en 2004 sur l’étude des propriétés barrière des papiers sulfurisés. Il est nommé Maître de Conférences à Grenoble INP-Pagora en 2006 et soutient son Habilitation à Diriger des Recherches en 2011. Au sein du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2), il dirige l’équipe Matériaux biosourcés multi-échelles.

Cette nomination à l’IUF récompense son engagement dynamique dans des recherches innovantes sur les nanocelluloses : capables de s’organiser en réseau pour former des suspensions stables ou des matrices aux propriétés mécaniques exceptionnelles, ces particules biosourcées combinent légèreté et résistance, possèdent des propriétés optiques et barrière très intéressantes et peuvent être fonctionnalisées afin de relarguer des molécules. Cette activité scientifique de pointe trouve des applications dans de nombreux secteurs comme les matériaux composites, l’emballage, le biomédical, l’agroalimentaire, la cosmétique etc.

partager sur facebook sur twitter par mail imprimer